Jeanine et les filles à table – Séance photo en famille
Le 1 Sep, 2021

On oublie trop souvent de photographier ses grands-parents et c’est quand ils sont partis qu’on le regrette. Et c’est d’ailleurs grâce aux miens qu’avec ma petite soeur et mes parents on peut se replonger dans nos souvenirs d’enfance.

L’été, quand ils venaient nous garder, ils nous photographié sans arrêt. Quelques semaines plus tard, on recevait les doubles dans une enveloppe. Nos albums photos, c’est grâce à eux qu’ils sont remplis.

Ses quatre petites filles voulaient garder le souvenir de leur grand-mère

Quand Adeline m’a contacté pour faire une séance photo avec ses soeurs et sa grand-mère de 100 ans, j’avais une sacrée mission. J’en étais fière. Et je me suis à peine mise la pression mais j’avais beaucoup d’idée à proposer aux filles.

C’est pas tous les jours qu’on peut se vanter d’avoir une grand-mère de 99 ans (100 ans en novembre 2021) en forme et coquette. Les petites filles, Adeline, Roxanne, Audrey et Victoria, ont rendu visite à leur douce mamie un mardi soir, accompagnées de leur maman Véronique et du premier arrière petit fils Giacomo, prénom de son défunt mari, hommage à ce papy qu’elles n’ont pas connu.

On a toutes pleuré devant cette force de la nature

Jeanine m’a accueilli dans sa cuisine avec cette douceur et cette bienveillance que garde ma mamie à moi. Ses frêles poignets se sont tendus vers moi avec deux bises tendres qui disaient « je te fais confiance ». Les unes après les autres, elles se sont installées autour de la table du salon et ont concocté des Spritz. Première fois pour Jeanine qui a trouvé ça très bon. En même temps, qui n’aime pas le Spritz ?

Je les ai aussi toutes installé dans la chambre, face à la fenêtre, au bord du lit de leur grand-mère. Elles ont sorti les photos de famille et Jeanine, le papier glacé dans ses douces mains ridées, se remémorait tout. Devant cette fenêtre, j’ai capturé l’instant, un moment suspendu, un peu volé de l’intimité d’une grand-mère et ses petites filles.

La pluie nous a accompagné ce jour là, moi qui rêvais d’une belle lumière de coucher de soleil dans son jardin. Puis on s’est armé de parapluie de toutes les couleurs pour faire un portrait de chacune d’entre elle. Sous les gouttes de pluie, les larmes ont glissé sur les joues des unes et des autres. Je suis si fière d’avoir immortaliser le sourire de Mamé Jeanine pour ses petites filles qui l’aiment tant.

Tu veux garder un beau souvenir de famille ? Ecris moi sur www.clementinefaucheron.fr

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *