Un bain de fleur
Les premières contractions de Camille dans son bain de fleur
Le 3 Juil, 2020

J’ai mis en place le projet 52, une vidéo par semaine pendant un an, durant lequel je souhaitais filmer une femme dans un bain couvert de fleur. Je ne trouvais pas de baignoire assez grande jusqu’au jour où, le temps d’un diner chez des amis, je visite leur maison. Dans leur salle de bain, il y avait un très grande baignoire blanche, l’endroit idéal pour concrétiser mon idée. J’avais mon modèle tout désigné: Camille, future maman, et prête à me suivre dans mes délires artistiques. Mais le tournage a faillit ne pas avoir lieu.

La baignoire enfin trouvé, je prépare avec Camille le tournage en sélectionnant des fleurs et des accessoires. Je voulais des roses, des marguerites, mais surtout des tons chauds dans des nuances de rouges et roses. Un peu de lait pour créer un effet opaque, nous n’avions plus qu’à fixer une date. Camille, étant à dix jours de son terme, on prévoit le tournage le lendemain. Elle me dit qu’elle fait le tour de ses voisins pour couper des roses dans leur jardin. Elle était à fond !

Des contractions le matin du tournage

Le matin, je reçois un texto: « j’ai des contractions ».

Oh non… je nous imagine déjà annuler le tournage, moi qui me faisait une joie de mener à bien ce nouveau projet. Je lui demande si elles sont rapprochées, mais apparemment, ça n’est pas gênant pour elle. Finalement, elle viendra quand même, elle veut absolument faire ce projet pour moi et pour les belles photos qui en découleront. Une warrior je vous dis !

J’arrive sur les lieux du tournage, Camille franchit la porte avec une grimace, la main sur son ventre et un panier remplit de fleurs de toutes les couleurs. Ses voisins avaient été très généreux et avaient hâte de voir les photos !

Mais elle me dit: “je vais très bien ! Vite, à l’eau !”, que les contractions dans la voiture étaient passés crème et que son mari, qui lui avait interdit de venir, n’avait pas son mot à dire. Une vraie tête de mule comme j’aime !

On a fait couler le bain et on a coupé des fleurs corail, fushia, magenta, rouge profond, des marguerites qui flottaient la tige dans l’eau, des pivoines d’un rose doux et du feuillage de rosier à la surface. Plouf, c’est partie.

Le bébé arrive !

Toutes les sept minutes, Camille se tordait silencieusement de douleur. La main sur le ventre et la respiration saccadée mais toujours attentive à mes recommandations de mise en scène. L’odeur des fleurs l’apaisait. Prendre un bain dans la pénombre, éclairé par quelques bougies a détourné son attention de la douleur. Avec pudeur, j’ai rapproché mon objectif de son visage lorsqu’une contraction à déformé ses traits. J’avais capturé un moment unique, la vie qui allait, d’un moment à l’autre, pointer le bout de son nez.

Dans un premier temps, Camille à posé nue. Puis à enfilé une robe blanche en dentelle qu’elle avait utilisé un mois plutôt, lors de son shooting grossesse avec son mari. C’était compliqué d’enfiler ce bout de tissu une fois trempée mais ça en valait la peine.

Après avoir dîner, elle a filé a la clinique pour donner naissance à son petit Gustave à 10h01, le 3 juin 2020. Je la remercie de m’avoir fait confiance pour filmer ses premières contractions de futures maman. 

1 Commentaire

  1. Justyne C. - Salty studio

    Tant de beauté dans ce moment capturé !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *